La maladie de Lyme : Conseils pour randonner en toute tranquillité

Publié le22/05/2017

L’Aisne, département de randonnées par excellence, comporte de nombreux itinéraires dans des massifs boisés. Ces lieux peuvent être habités par des tiques dont leur morsure peut, dans certains cas, provoquer la maladie de Lyme. On fait le point avec notre ami Bernard, médecin et randonneur.

Docteur, bonjour. Beaucoup de randonneurs craignent d’être mordu par une tique et d’être atteint de la maladie de Lyme. Pouvez-vous nous en dire plus sur la transmission de cette maladie ?

Bonjour. La maladie de Lyme peut être transmise par la morsure d’une tique infectée par la bactérie Borrelia. Les tiques étant très présentes dans des zones boisés sous les 1500m d’altitude, il faut donc se protéger lors de vos randonnées forestières.

Quels conseils pouvez-vous nous donner pour se protéger lors de ces balades ?

La tique s’accroche systématiquement à la peau de ses victimes pour les mordre. En couvrant vos bras et vos jambes avec de longs vêtements, vous éviterez ainsi d’exposer des zones à risques. Même s’il fait chaud, sachez que les températures en pleine forêt sont toujours un peu plus fraiches. De plus, de nombreux magasins de randonnée et de sports proposent des vêtements longs et légers à porter.

Et pendant la randonnée en elle-même, quelles sont les précautions à prendre ? Que faire après la balade ?

Buissons, hautes herbes, feuilles mortes, ce sont des endroits où les tiques aiment s’y confiner. Faites donc attention lors de vos explorations en pleine nature ! Lors de votre retour de balade, examinez bien votre peau et vos cheveux. Je vous conseille de prendre une douche après chaque randonnée. Si vous trouvez une tique sur votre corps, pas de panique : retirez-la doucement et fermement avec un mouvement circulaire grâce à une paire de fines pinces ou mieux : des tire-tiques vendus en pharmacie. Le retrait précoce de la tique sans l’écraser grâce au tire-tique permet d’avoir de grandes chances de ne pas être infecté même avec une tique porteuse de la bactérie. Attention, n’utilisez pas d’alcool ou d’éther qui risque de rendre agressive la tique.

Que faire si on pense avoir été mordu ?

Une fois la tique retirée, désinfectez votre peau avec un antiseptique. Donnez-vous une période 30 jours pour constater si vous êtes effectivement contaminé par la maladie de Lyme. Une petite plaque rouge peut apparaître dans les 24 heures qui suivent le retrait de la tique mais cela ne signifie pas que vous êtes contaminé. En revanche, si une plaque rouge enflammée apparaît dans les 3 à 30 jours qui suivent la morsure : consultez votre médecin car il s’agit d’un symptôme de la maladie de Lyme  .

Merci docteur pour ces conseils de bon sens et faciles à appliquer. Nous souhaitons à nos randonneurs d’agréables randonnées en forêt et n’oubliez pas d’appliquer les différentes recommandations pour des balades en toute sûreté.