Voir les photos (3)

Nécropole française de Saint-Quentin

Lieux de mémoire à Saint-Quentin
  • Située à l'ouest de Saint-Quentin, au bord de la route départementale 1029, menant à Amiens, cette nécropole a été édifiée en 1923, afin de regrouper les tombes de nombreux petits cimetières militaires de la ville, ainsi que d'autres provenant des environs.Aménagée par deux fois en 1934 et 1935, elle contient 4.947 corps dont 1.319 en ossuaires. On y trouve également les corps de deux Roumains et de cent dix-sept Russes, ainsi que ceux de deux cent sept Français tués au cours de la Seconde...
    Située à l'ouest de Saint-Quentin, au bord de la route départementale 1029, menant à Amiens, cette nécropole a été édifiée en 1923, afin de regrouper les tombes de nombreux petits cimetières militaires de la ville, ainsi que d'autres provenant des environs.Aménagée par deux fois en 1934 et 1935, elle contient 4.947 corps dont 1.319 en ossuaires. On y trouve également les corps de deux Roumains et de cent dix-sept Russes, ainsi que ceux de deux cent sept Français tués au cours de la Seconde Guerre mondiale et dont les corps, provenant de différents endroits de l'Aisne, y ont été rassemblés en 1954.Saint-Quentin a été occupée par les allemands du 28 août 1914 au 2 octobre 1918. Le quartier général de la 2ème armée s'y trouvait jusqu'en février 1917, veille du retranchement derrière la ligne Hindenburg qui verra la ville devenir une place forte du dispositif allemand. Pillée, bombardée, Saint-Quentin jouera encore un rôle important en mars 1918 : c'est d'ici, en effet, que partit la première offensive allemande du printemps qui conduisit les troupes du Kaiser aux portes d'Amiens.Alain PouteauPicardie 14-18
Prestations
  • Services
    • Parking gratuit
Ouvertures
Périodes d'ouverture
  • Toute l'année 2024
Fermer